RÉFORME DES LYCÉES : LE FIL DE L’ACTUALITÉ ET DE L’ACTION

lundi 18 février 2019
par  S3 Montpellier
popularité : 86%

19/02 - SNES Lozère

Compte-rendu du groupe de travail départemental relatif à l’évolution des postes implantés dans les collèges du département de la Lozère.


19/02 - Revue de presse

Manifs : cinq lycéens sanctionnés par les proviseurs
Lycée Philippe-Lamour : les profs refusent le bac blanc, l’Inspecteur d’académie distribue les sujets
Nîmes : les enseignants du lycée Philippe Lamour annulent le bac blanc
Bac blanc annulé à Philippe Lamour, sanctions de lycéens : la réaction de l’inspecteur d’académie


19/02 - Lycée Daudet, Nîmes

En ouverture du CA, les lycéens, les profs SNES/Sud Educ, avons annoncé que nous ne siégerons pas. On a voulu lire notre motion pour expliquer la raison du boycott (pas de transparence sur la dgh, pas de transparence sur les sanctions disproportionnées faites aux élèves ). Le chef a refusé qu’on lise la motion puisqu’on ne siégeait pas (vive le dialogue). On l’a donc distribuée à tous les membres. Les élus FCPE, qui s’étaient engagés à boycotter avec nous, sont finalement restés sur leur chaise... Bref, le CA n’a pas eu lieu car il n’y a pas eu le quorum . Le chef est resté 3/4 d’heure dans la salle avec les autres pour, sans doute, nous traiter de radicalisés et ils ont pris ensuite l’apéro. 🍾 🥂
A l’heure syndicale, nous avons décidé la non tenue du bac blanc et devons remettre une lettre au ministre avec rectrice en copie, les raisons de notre action. Mercredi, conf de presse pour l’annoncer.


19/02 - Lycée de Pézenas

Vous avez en PJ
- le tract distribué aux parents en décembre
- la motion sur la réforme adopté en CA le 5 février
- le courrier aux parents tracté aux élèves à la sortie des cours en février
- la déclaration adoptée et lue en conseil de classe

Ci-dessous le compte-rendu du premier conseil de classe par la PP
Les bulletins de 2de et de 1ère sont remplis de 20/20 avec l’appréciation "vous avez toute ma confiance"

"De retour de conseil de classe pour un petit bilan...
Tour de table : élève, parents d’élèves qui soulèvent une inquiétude sur les 20/20. La proviseure adjointe leur répond en leur disant plus ou moins qu’il n’y a pas vraiment de problème sauf le LSL (?) qui semblerait être le livret de l’élève. Vient ensuite la parole au PP. J’ai redemandé l’autorisation de lire notre déclaration, pas d’opposition. Elle m’a ensuite demandé une synthèse sur la classe. J’ai juste répondu qu’à ce jour, sans sujet 0 et dans la précipitation, nous pouvions seulement faire confiance à notre ministre pour que tout se passe bien. Elle m’a demandé gentiment si c’était mon bilan, j’ai répondu que oui.

Elle a ensuite expliqué que les appréciations générales étaient faites par le PP mais "validé" ou "signé" je sais plus exactement par la direction et qu’elle proposait de mettre la phrase suivante : "Des éléments manquent pour une appréciation synthétique objective.". Pas d’opposition de notre part.

Nous avons ensuite passé la liste des élèves, avec la fiche de suivi en donnant juste un avis sur le passage. Nous avons évoqué 2/3 élèves sur le fait que nous étions réservé et nous avons fini le conseil.

Elle nous a dit que notre action était remontée au DASEN adjoint qui avait fait remonter au ministère. Qu’il se passait des choses dans d’autres établissements (elle a cité Clémenceau et Lattes) et dans d’autres rien."


19/02 - Lycée Joffre, Montpellier

Le lycée Joffre a voté contre la répartition vendredi et un élève élu à demandé à la proviseur d’expliquer la présence de la police sur la passerelle et les violences qui ont suivi contre les élèves grévistes notamment l utilisation du tazer. La proviseure a dit qu’il n y avait pas eu d utilisation de tazer et le même élève s’est alors mis en colère en disant qu’il y était. La proviseure a essayé de noyer le poisson. Ensuite elle s’en est prise à la FSU qui selon elle n’est jamais force de proposition


18/02 - Les enseignants du lycée Philippe Lamour annulent le bac blanc pour protester contre les réformes Blanquer.

Depuis de nombreux mois, une mobilisation nationale est en cours dans les établissements du Secondaire pour obtenir un moratoire dans la mise en place des réformes du lycée, du baccalauréat et de Parcoursup et afin d’ouvrir un réel espace de discussion concernant ces réformes.
C’est dans ce cadre que les enseignants du lycée Philippe Lamour ont décidé, jeudi 14 février, l’annulation du bac blanc prévu du 18 au 22 février, et le maintien des cours cette semaine afin d’avancer dans leurs progressions et préparer au mieux les élèves aux épreuves du baccalauréat.
Malgré les très fortes pressions exercées sur les enseignants, qui pourtant ont agi dans le respect des textes encadrant leurs missions, les enseignants du lycée Philippe Lamour, unis, font aujourd’hui la démonstration de leur détermination pour que leurs revendications soient entendues et prises en compte afin de construire un système éducatif juste, démocratique et ambitieux.
Les enseignants du lycée Philippe Lamour


14/02 - collège Marthe Dupeyron de Langogne

Motion contre la DGH, votée par 16 voix pour (sur 17 présents au CA du 11 février). De plus, lors de ce CA, le projet de TRMD a été repoussé par 15 voix contre, 1 abstention et 1 voix pour.


14/02 - lycée Champollion Lattes

Au Lycée Champollion, le deuxième CA (hier soir) a vu la répartition de la DGH votée 9/11 et un blanc. Le proviseur nous a annoncé une rallonge de la DGH en heure poste promise par le rectorat sans savoir combien d’heures. Notre action a été jugée comme non démocratique et nous nous trompons de combat : "un CA n’est pas un lieu où l’on doit lutter contre une réforme...".
Nous lui avons répondu que si nous n’avions pas été actifs, sa répartition n’aurait pas évolué et que le rectorat n’aurait pas promis de rallonge.
Lorsque nous lui avons dit que si le rectorat lâchait du lest, c’était peut-être que le mouvement de contestation prenait de l’ampleur, on nous a répondu par la négative.
Nous avons appris aussi que le lycée faisait partie des 22 établissements de l’académie qui participeront à la campagne d’évaluation voulue par Blanquer (sur proposition de notre chef d’établissement)
Nous avons mis en place des rencontres avec les parents en dehors du lycée.


14/02 - lycée Feuillade Lunel

Actions entreprises depuis le 4 février :
- rédaction d’un premier tract distribué aux parents ce matin-là ;
- Vote via un doodle sur différentes actions d’où est ressorti : vote contre la dgh, ce qui a été fait au CA (la dgh n’est pas passée) ; rétention de notes : on met 20/20 ; demande de report du bac blanc : le chef a répondu qu’il n’y avait pas de créneau dispo et a envoyé un mail aux parents pour annoncer l’annulation "suite à un mouvement d’enseignants contre la Réforme du lycée" ; demande d’audience au rectorat ; lettre aux élèves pour expliquer les actions, transmission via instagram ; refus de participer aux ateliers sur la Réforme et la présentation des Spécialités aux élèves de 2de normalement prévus la semaine avant les vacances ; distribution de tracts prévue les 2 soirs de réunion d’information aux parents sur la Réforme.


13/02 : lycée Jean Moulin Béziers

Le CA a rejeté la première présentation de la DGH et les représentants prof ont demandé une audience auprès de Madame la Rectrice afin d’aborder les difficultés du lycée : public venant de REP et REP+ ; taille de l’établissement non prise en compte ; travaux à venir...


12/02 - collège Bourrillon Mende

Pétition "Collège-Henri Bourrillon : pour des créations de classes et d’un poste de surveillant". Demain 13/2 on tracte, la presse a été prévenue pour jeudi. Vote au CA : 15 contre, 2 abstentions, 5 pour. On recommence mardi prochain.
En CP notre adjoint a expliqué que le TRMD était fait selon les besoins à couvrir, discutés entre principaux avant tout CA et CTSD. Par exemple, pas de dédoublement en Physique car les autres principaux ont dit qu’ils n’avaient personne à caser...


12/02 : collège de Langogne (48)

Vote contre la DGH : 15 contre, 1 abstention, 1 pour.


10/02 - lycée Clémenceau Montpellier

Il a été décidé à une forte majorité de :
- suspendre le bac blanc et les devoirs communs (suspendre signifie que lorsque nous aurons obtenu ce que nous demanderons au rectorat, nous pourrons revenir sur cette mesure).
- faire la rétention des notes sur Pronote.
- suspendre une banderole sur la façade du lycée (refus de la direction).

Il a été évoqué de nous réunir à nouveau en assemblée à l’amphi mardi prochain, à 18h, mais d’ouvrir cette fois la réunion aux parents d’élèves, aux élèves et à des collègues d’autres lycées de Montpellier, afin d’échanger sur tout ce qui nous préoccupe.

Par ailleurs, le CA du lycée, qui devait avoir lieu hier soir et auquel nous avons refusé de siéger, a été reporté à mardi 18h.

Nous allons demander une audience au rectorat.

Clemenceau a désormais un compte facebook et un compte instagram
- Sur insta chercher : clemenceau_en_colere
- Sur facebook, chercher : Clemenceau en Colère

En PJ, le tract de Guesde, un flyer sur les réformes Blanquer, et notre belle banderole


8/2 - lycée Arago Perpignan

Mesdames et messieurs les rédacteurs en chef,

La réforme des lycées repose sur la disparition des filières, les élèves devront construire eux-mêmes leurs parcours en choisissant des spécialités selon une carte des formations proposée par les lycées.

Cette réforme force les élèves à choisir en sachant très précisément dès la classe de seconde quelles études ils veulent poursuivre après le bac. Ce qui aboutit à une pré-orientation, restrictive et définitive, sans possibilité de droit à l’erreur. Cette réforme organise le tri social précoce et renforcera de fait l’inégalité des chances déjà très présente dans l’école française.

Cette réforme s’accompagne par ailleurs d’une baisse drastique des moyens, d’une diminution conséquente des heures d’enseignement, 10% d’heures en moins au lycée Arago, pour un lycée volontairement sous doté en moyens depuis des années.

A cela s’ajoute le danger de la réforme du baccalauréat qui laisse plus de place à un contrôle continue local, marquant la fin du baccalauréat diplôme national premier grade de l’université. Il deviendrait un diplôme de fin d’étude secondaire, tout en cessant d’être le sésame d’entrée dans l’enseignement supérieur.

Ces réformes ne vont en rien améliorer le fonctionnement du lycée, et vont terriblement fragiliser le lycée et le baccalauréat.

Les personnels du lycée Arago convient les parents à débattre de la réforme du lycée dans le cadre de la journée portes ouvertes au lycée Arago, ils organisent un débat de 10h à 11h au lycée Arago dans le cadre de la salle Simone Veil.

Débat où nous invitons la presse à participer.

Bien cordialement

Gérard GIRONELL
S1 du SNES FSU
pour l’intersyndiacle du lycée Arago Perpignan

Votre contact pour toutes informations Stéphane Mestres 06 15 41 12 94


8/2 - Henri IV Béziers

Très bonne mobilisation le 5 février à Béziers. Présence du SNES et de la FSU dans la manifestation de Béziers (drapeaux) ce qui a été noté par Midi Libre. Il y a une capacité de mobilisation forte des collègues (participation aux HIS élevée depuis septembre, taux de grévistes entre 35 et 66%). La réforme du lycée rencontre un rejet profond et quasi unanime.
D’autre part, les collègues de STMG étaient en grève le 7, les promesses d’octobre n’ayant pas été toutes tenues par l’administration (salles) et la situation étant très difficiles dans certaines classes du aux effectifs (36) et à la suppression des dédoublements. Voir l’article du Midi-Libre. Des photos : img1875 ; img1874


8/2 - lycée Loubatières Agde

Vote unanime contre la DHG, (parents+ éleves+ profs) + motion déposée - HIS : 15 collègues mais toutes les disciplines représentées ou presque, tout le monde est inquiet et a fait ses calculs à deux ans / aux postes, la tension est montée d’un cran entre certaines disciplines notamment autour des heures non fléchées...
Décisions prises :
- vote contre la DHG
- consultation des collègues pour savoir si on reconduit la rétention des notes sur pronotes et sous quelle forme ( / terminales parcours sup). organisation d’un vote dans la salle des profs.
- proposition d’une AG pour débattre de la suite : proposition de boycotter la journée portes ouvertes, actions possibles des PP...


07/02- Clg Bourrillon Mende

Préavis de grève contre la DGH et les conditions de rentrée 2019 déposé le 5 février en soirée, pour le 14 février. Audience DASEN obtenu le lundi 11 février à 17h30, (au moment du CA DGH et TRMD).


05/02 - lycée Jules Guesde Montpellier

A l’issue du vote organisé à Jules Guesde, il est décidé :
- rassemblement et distribution de tracts samedi matin à l’occasion des journées portes ouvertes
- lundi, les collègues effacent leurs notes sur pronote et y substituent un 20/20 avec appréciation sur les bulletins : "je vous fais confiance"
- report sine die du bac blanc


03/02 - Pétition "Pour l’avenir de tous, demandez avec nous le retrait des réformes Blanquer"

Écrite et mise en ligne par un collectif gardois de Citoyens en colère : parents, enseignants, élèves, syndiqués ou non. Avec le soutien des syndicats SNES-FSU, SUD Éducation, CGT-Éduc’action, FIDL.
A diffuser largement !


31/01 : COMPTE-RENDU DU CTA DE REPLI DU 31 JANVIER 2019

Ce CTA se tenait après que les répartitions de moyens des 1er et 2nd degrés pour la rentrée 2019 avaient été refusées à l’unanimité des représentants des personnels lors du CTA du 21 janvier.

A l’ordre du jour de ce CTA :
- la répartition des moyens du 1er et du 2nd degrés,
- les ajustements de la carte cible académique des enseignements de spécialité en LGT


31/01 - lycée Jules Guesde Montpellier

Aujourd’hui heure d’info syndicale au lycée Jules Guesde. 50 collègues présents. Des collègues très remontés contre les réformes et leurs conséquences mais aussi une DGH qui, si elle augmente, compte tenu de la création d’une division de plus en 2nde et en Tale mais de la suppression d’un tronc commun en 1ère, ne permet pas de maintenir la même qualité d’encadrement pour les élèves.
4 actions sont mises sur la table et ont la faveur de la quasi totalité des collègues présents (on va consulter les autres dans les jours à venir) :
=> boycott de la journée porte ouverte du samedi 9 février avec rassemblement des collègues devant l’établissement avec panneaux/banderoles et distribution de tracts => refus d’organiser le bac blanc => effacement des notes du second trimestre sur pronote et à la place 20/20 pour tous les élèves avec la mention dans le bulletin : "nous vous faisons confiance"
=> démission collective des PP sur tous les niveaux

A venir : suite des événements et décisions prises collectivement.

31/01 - lycée Champollion de Lattes

Les épreuves du bac blanc niveau première qui devaient se dérouler la semaine prochaine, lundi 4 février ont été annulées car les personnels concernés ont refusé de le faire (chaire de français et chaires de SVT et physique-chimie)


31/01 - lycée Paul Valéry Sète

Rétention des notes sur Pronote a été décidée avec le soutien des parents élus FCPE qui doivent organiser une réunion d’information parents-profs la semaine prochaine


17/01 : actions médiatiques au lycée Philippe Lamour Nîmes, lycée Daudet Nîmes, lycée Jules Guesde Montpellier ; communiqué de presse du SNES Académique "Rentrée 2019 dans le 2nd degré : après l’enfumage… la saignée !

Lycée Philippe Lamour Nîmes :
Lycée Daudet Nîmes : "QUAND LA RÉFORME EST CONNE" - CHANSON POUR JEAN-MICHEL BLANQUER
Lycée Jules Guesde, lycée Mermoz Montpellier : https://photos.app.goo.gl/TCgTXF86dFEvJc327


11/01 : lycée Jules Guesde (Montpellier). Rassemblement/photo #STOPMépris le 17 janvier à 10h.

Rassemblement d’un maximum de collègues le jeudi 17 janvier à la récréation de 10h pour prendre une photo de groupe, chacun doté d’un panneau #STOPMépris. Proposition que les autres établissements fassent la même chose, avec relais par le SNES acad de ces photos auprès de la presse avec un communiqué, et sur les réseaux sociaux par ceux qui y sont.)


11/01 : Le lycée Philippe Lamour (Nîmes) choisit de se donner les moyens de lutter contre les réformes en cours.

Aux collègues de collèges et lycées, à la FCPE 30

Bonjour à Tous,
Les enseignants du lycée Philippe Lamour réunis en heure d’information syndicale le jeudi 10 janvier 2018 ont décidé de mener les actions suivantes :
- Jeudi 17 janvier, de 12h30 à 13h, sur le parvis du Lycée Philippe Lamour : prise de parole devant la presse pour exposer les raisons de notre refus des réformes Blanquer et nos demandes pour améliorer nos conditions de travail, nos salaires et les conditions de réussite de nos élèves.
- Jeudi 17 janvier, à 18 h, au 15 rue Benoit Malon, à Nîmes (quartier de La Placette) : participation massive à l’Assemblée Générale des enseignants de tous les lycées et collèges de Nîmes pour discuter des actions à mener pour s’opposer à la nouvelle réforme du lycée et pour obtenir une augmentation de nos salaires.
- mardi 15 janvier 12h30 : Conférence de presse pour exprimer nos revendications professionnelles sur nos salaires, sur les dangers des réforme des lycées, du baccalauréat et de l’orientation post-bac par le biais de parcoursup.
Merci de diffuser cette information à vos collègues des collèges et lycées, de Nîmes ou d’ailleurs.
Nous vous invitons bien sûr à nous rejoindre massivement, syndiqués ou non, stylos rouges ou non.
Nous voulons attirer votre attention sur notre profonde détermination.
Ensemble, nous sommes forts.

Pour le lycée Philippe Lamour (Nîmes), Maya Amer Moussa


11/01 : Les enseignants du lycée Daudet réunis en heure d’information syndicale le jeudi 10 janvier 2018 se mobilisent !

- Jeudi 17 janvier, de 9h50 à 10h05 : rassemblement visuel sur les marches du lycée Daudet avec banderole et affichettes pour montrer notre refus des réformes Blanquer. Cette action s’inscrit dans un contexte national de mobilisations ce jour là et les professeurs du lycée Philippe Lamour mèneront une action similaire à 12h30 sur le parvis de leur lycée avec la presse.
- Jeudi 17 janvier, à 18 h
, au 15 rue Benoit Malon, à Nîmes (quartier de La Placette) : participation massive à l’Assemblée Générale des enseignants de tous les lycées et collèges de Nîmes, des lycéens mobilisés ainsi que les parents d’élèves pour discuter des actions à mener pour s’opposer aux nouvelles réformes du lycée et pour obtenir une amélioration de nos conditions de travail, de nos salaires et des conditions de réussite des élèves.
- Mardi 15 janvier 12h30 dans les locaux de la FSU : Conférence de presse avec des représentants des lycées de Nîmes et Milhaud pour exprimer les dangers des réforme des lycées, du baccalauréat et de l’orientation post-bac par le biais de parcoursup. Les actions de jeudi seront aussi annoncées.
- Distribution d’une lettre d’information sur les réformes Blanquer en destination des parents des 3ème (date à définir) devant les collèges Feuchères et Révolution.

Nous vous invitons bien sûr à nous rejoindre massivement,
Nous voulons attirer votre attention sur notre profonde détermination.
Ensemble, nous sommes forts.

Les profs du lycée Daudet mobilisés.


11/01 : le SNES-GARD appelle à une AG INTER LYCÉES Jeudi 17 janvier à 18h à Nîmes.

LA REFORME DU LYCÉE, C’EST NON !
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE INTER-LYCÉES
Jeudi 17 janvier 2019, 18h00

Local "El Toro", 15 rue Benoît-Malon (quartier La Placette), NÎMES

Le Snes-Fsu appelle ses adhérents, qu’ils travaillent en lycée comme en collège, à participer massivement à l’assemblée générale inter-lycées organisée par la coordination inter-lycées Gard-Sud.

Cette assemblée générale, inter-syndicale et en présence de la FCPE et des lycéens mobilisés contre les réformes Blanquer, permettra de faire le point sur les actions qui ont déjà eu lieu dans les établissements ou sont prévues dans les prochains jours. Elle permettra aussi de mettre en place les modalités d’une action commune à l’ensemble des établissements en lutte.


21/12 : reconvocation du CTA

Suite au vote unanime contre de la veille, le CTA est reconvoqué en urgence !
2e vote unanime contre (FSU/UNSA/FO ; le SNALC est encore absent !)

Lire le compte-rendu des 2 CTA


20/12 : CTA sur la carte académique des enseignements de spécialités

Après un CTA de près de 3h où la FSU arrache quelques améliorations de la carte académique des spécialités de 1ère à la rentrée 2019, tenant compte des informations et demandes remontées des établissements, cette carte est mise aux voix et obtient un vote unanime contre (FSU/UNSA/FO ; le SNALC est absent !). Le CTA est reconvoqué pour le lendemain.


18/12 - lycée Daudet Nîmes - lettre aux parents de 2nde

Lettre à tous les parents d’élèves de 2nde


17/12 - GT au rectorat sur la carte des spécialités de 1ère

Voir l’article spécifique


14/12 - Mobilisation dans les lycées du Biterrois contre les réformes Blanquer

Les enseignant-e-s grévistes des lycées Jean Moulin, Henri IV et Marc Bloch, avec leurs syndicats SNES-FSU et SUD Education, se sont réuni-e-s en assemblée générale ce vendredi 14 décembre 2018 en présence de lycéen-ne-s et de représentant-e-s de la FCPE.
Les lycéen-ne-s sont mobilisé-e-s depuis plusieurs semaines contre Parcoursup et les réformes du lycée et du bac : ils ont raison, nous portons les mêmes revendications.
Avec Parcoursup : des milliers de jeunes se voient barrer l’accès à l’université !
Avec la « réforme » Blanquer, le bac devient un diplôme local qui n’aura pas la même valeur selon la réputation des lycées. La « réforme » Blanquer du lycée met en concurrence les disciplines, les lycées et réduit l’offre de formation (dans les voies générales technologiques et professionnelles).
Ces « réformes » organisent la suppression de 2600 postes (dans un premier temps !), alors que les effectifs du 2nd degré explosent.
Les professeurs n’acceptent pas la logique d’individualisation, de mise en concurrence, de privatisation et de tri social dans laquelle le gouvernement veut faire basculer l’Ecole !
Ensemble, nous allons poursuivre la mobilisation pour le retrait de la « réforme » du bac et du lycée, l’abrogation de parcoursup et l’arrêt des suppressions de poste. Nous demandons l’ouverture de négociations pour permettre d’améliorer les conditions d’étude et de travail des élèves et des personnels.
Nous continuerons d’informer les lycéen-ne-s et les parents d’élèves des conséquences de ces réformes dès le début de la semaine prochaine en organisant des réunions de mobilisation et d’information dans chacun de nos établissements. Nous envisageons un rassemblement et/ou une manifestation à Béziers jeudi 20 décembre.
Voté à l’unanimité des personnels présent à l’assemblée générale.

Contacts : Marine Tregan 0643239266 (Sud-Education) LPO Marc Bloch
Christophe Benoit 0681306105 (Snes-FSU) Lycée Henri IV
Clément Grenet 0643338312 (Snes-FSU) LPO Jean Moulin


13/12 : lycée Daudet, Nîmes

Réunis en heure syndicale une quarantaine de collègues votent à l’unanimité la nécessité de demander une suspension de la réforme du lycée : absence d’informations, parents et élèves ignorant des choix à faire, volonté de concertation muselée etc.
Il est décidé également de distribuer un tract sous pli aux 520 élèves de Seconde pour informer leurs parents de la réforme et de nos inquiétudes.


10/12 : en direct du lycée Chaptal - Mende

- 11/12 à 18h30 : au local de la FSU Lozère, réunion SNES48-FCPE48 pour préparer une réunion d’information à l’attention des lycéens et des parents d’élèves des classes de 3e et de 2nde de Lozère qui se tiendra durant la semaine suivante (soit le 19/12 soit le 20/12 à 18h).

- 10/12 : les lycéens travaillent leur mobilisation en vue de la journée nationale d’action lycéenne du 11/12 contre la réforme du lycée, du bac et de Parcoursup.

- 07/12 mail de la direction du lycée aux parents d’élèves reprenant les éléments de langage ministériels pour limiter la mobilisation lycéenne qui serait lancée par des canaux différents ouvrant la possibilité à des casseurs et des provocateurs de s’insérer dans les rassemblements lycéens. La solution proposée et de ne pas manifester pour éviter qu’ils se mettent en danger en restant dans le lycée.

- mardi 04/12 le matin : compte rendu du CA pour informer l’ensemble des personnels de la nocivité de la réforme du bac et du lycée.

- lundi 03/12 en CA : annonce de seulement 3 classes de tronc commun à 35 élèves chacune en 1ere à la rentrée 2019 : AP, enseignements optionnels, dédoublements et ... postes menacés !! 5 classes prévues en Tmle qui deviendront 3 à la rentrée 2020 : nouvelle vague de suppressions de postes en vue si cette réforme s’applique...

- lundi 03/12 HIS où les collègues continuent de faire remonter leur opposition à la réforme du bac et du lycée. QD proposée pour le CA du soir même (prévisions d’effectifs arrêtées par le rectorat pour la rentrée 2019).


06/12 - Réunions publiques sur la réforme du lycée organisées par le SNES-FSU et la FCPE du Gard

- mardi 11/12 à 18h30 à Bagnols
- mercredi 12/12 à 18h à Nîmes


29/11 - Lycée Loubatières, Agde

- HIS+ une heure de concertation banalisée le 6.11.2018 : liste des questions non encore éclaircies et des dangers de la réforme, décision des collègues de se rendre collectivement au Conseil pédagogique pour refuser de choisir les spécialités et de porter la responsabilité de l’appauvrissement de l’offre de formation des élèves et rédaction d’un texte commun à lire au CE et à renvoyer au rectorat. Décision de contacter les parents pour un trac commun et une adresse commune à la presse.
- Lundi 26 novembre et mardi 27 novembre, les collègues du Lycée Loubatières ont distribué un tract commun parents (PEEP et FCPE)-enseignants aux parents d’élèves venus pour la réunion d’information organisée par le Chef d’établissement. Écriture d’une motion commune en cours pour le CA.


27/11 - Lycée Tillion de Castelnaudary

Heure info syndicale sur la réforme : 25 présents qui nous ont relaté la réunion réforme organisée par la CE : les enseignants choisis par la CE (la plupart des coordonnateurs) mis devant le fait accompli des diminutions de moyens dues à la réforme.

Nous avons donc décidé d’informer sur cette réforme collègues et parents :
- rédaction d’un tract sur les réformes des lycées généraux technologiques et professionnels à 4 ou 5 profs
- information communiquée à tous les enseignants
- contact avec les parents d’élèves et communication du tract
- nous étions une dizaine de profs lors de la distribution des tracts aux élèves et parents
- participation à une action "sardine" initiée par les collègues et parents de collèges pour alerter sur les effectifs en collège

Organisation d’une prochaine HIS le 3 décembre.


25/11 - Lu dans le Monde : « Des projets de programmes qui confirment la dérive élitiste »

La réforme des programmes scolaires annonce un lycée qui devra assumer sa part de sélection. La pédagogie passe malheureusement au second plan, estime le professeur de lettres Denis Paget, dans une tribune au « Monde ».


25/11 - Publication du SNES National

Le SNES publie un 16 pages spécifique sur la réforme du lycée et du bac.

AU SOMMAIRE
❱ Le lycée, impasse sur la démocratisation
❱ L’offre de formation : ce que disent les textes...
❱ La classe de Seconde générale et technologique
❱ Le cycle terminal général
❱ Le cycle terminal technologique
❱ Les séries technologiques, l’apparence d’un maintien
❱ Moins d’heures, moins de moyens, moins d’éducation
❱ Liberté de choix ?
❱ Programmes : des enjeux lourds
❱ Bac 2021, l’usine à gaz
❱ Le bac : évaluation permanente et effets pervers
❱ Le bac : vers un diplôme à valeur locale
❱ Orientation désorientée
❱ Avec le SNES-FSU, un projet éducatif ambitieux

Lire la publication


23/11 - Heure syndicale au lycée Dhuoda, Nîmes (30)

Une cinquantaine de collègues réunis, particulièrement inquiets sur la préparation de la rentrée 2018 dans le flou total sur :
- les spécialités, options et langues remontés par l’administration au rectorat
- la possibilité d’avoir 2 options technos en 2nde (spécificité du lycée) et le financement de ces options indispensables pour alimenter les classe de 2ndes (le lycée Dhuoda a un secteur limité à St Gilles, soit 35 élèves par an, soit 10% des 2ndes !)
- la mutualisation de la spécialité NSI : les élèves la choisissant viendront-ils à Dhuoda uniquement pour cet enseignement (sachant que le réseau de Nîmes contient tous les lycées de Nîmes + Milhaud !) ? De même, les élèves souhaitant suivre une spécialité non retenue à Dhuoda (SES par exemple) devra-t-il aller la suivre ailleurs, et rester à Dhuoda pour le tronc commun ?
- le contenu des programmes des nouveaux enseignements et des spécialités, en particulier Sciences numériques et technologie en 2nde, Enseignement scientifique en 1ère , la spécialité NSI, et les enseignements transversaux de la STI2D !

Décisions :
- demande d’audience en urgence au rectorat
- lettre d’explication aux parents des élèves de 2nde sur l’impossibilité à cette heure de donner quelque conseil que ce soit sur l’orientation de leurs enfants !


22/11 - CTA du 20 novembre 2018 : aucune réponse sur la réforme du lycée !

Lors du CTA du mardi 20/11, la FSU avait demandé à la rectrice de traiter en questions diverses :
- mise en place de la réforme du lycée : carte académique des spécialités, options et langues pour la rentrée 2019
- mise en place de la réforme du lycée : calendrier d’informations des familles sur les procédures d’orientation de fin de 3e et de fin de 2nde.

Aucune réponse n’a été apportée aux nombreuses questions que nous avons posées (consulter l’article spécifique sur ce CTA).

La FSU avait convoqué une conférence de presse à l’issue de ce CTA.
Lire l’article du Midi-Libre du 21/11 et l’article + vidéo en ligne.


20/11 - Dotations 2018-2019 : module de calcul de la marge

Il s’agit d’une feuille de calcul réalisée par le S3 de Versailles (merci pour eux) qui permet de montrer tous les problèmes du renvoi au local et de la mise en concurrence des disciplines. Le principe est assez simple : on saisit le nombre de classes, les horaires en classe entière, les dédoublements voulus, l’AP souhaité, les options désirées et l’impact sur la marge se calcule automatiquement. Cela permet aussi de savoir ce dont on a vraiment besoin si on veut dédoublements + AP + options.

L’outil est aussi un moyen de calculer les besoins et d’appuyer des revendications locales et de mettre du concret sur nos revendications.

Il existe en version excel ou libreoffice.
Pour l’utiliser : le mode d’emploi.


12/11 - Nouveaux programmes de la spécialité NSI (Numérique et Sciences Informatiques)

Où le recteur de Nantes écrit sur cette nouvelle spécialité "L’inspection générale m’indique qu’aucun professeur, même ceux qui ont une habilitation Informatique et Sciences du Numérique (ISN), ne dispose à ce jour des connaissances aussi bien disciplinaires que didactiques nécessaires pour enseigner NSI.", et appelle les établissements à désigner des enseignants volontaires prêts à partir en formation lourde (5 semaines) pendant les vacances !!!

La note du recteur de Nantes.


5/11 - Lycée Loubatières, Agde

Tract distribué aux parents en vue de la grève du 12 novembre


Sur le site national :

Rentrée 2018, outils pour agir dans l’établissement
- Le point sur la réforme du lycée, à lire et à diffuser largement
- Enquête syndicale programmes
- Lettre aux parents
- Projets de programmes
- Diaporama pour informer et lancer le débat
- Quelle offre de spécialités et d’options dans votre lycée à la rentrée 2019 ?
- Tract lycée pour la grève du 12 novembre

Les réformes Lycée, Bac et Parcoursup : décryptage et actualités
- Parcoursup Le Trou noir, chronique des candidats disparus et de la raison perdue
- Lycée et bac Blanquer, l’heure est à la mobilisation
- lycée Blanquer Le recul de l’offre de formation (spécialités, options)
- Quelle consultation du CSP sur les programmes du lycée ?
- Point d’étape de Parcoursup, textes réglementaire et analyses
- Les décrets et les arrêtés des réformes du lycée et du bac
- Rentrée 2018, évaluations nationales et accompagnement personnalisé en Seconde
- Le désintox #LycéeBlanquer #BacBlanquer
- Epreuves communes, banque numérique de sujets, contrôle continu, les pièges du débat
- Calculez l’effet de la réforme sur la DHG de votre lycée
- Communiqué "Notre contre-bilan parcoursup"
- Appel pour une autre réforme du lycée
- Quel avenir pour les disciplines avec la réforme Blanquer du bac et du lycée ?

Pour approfondir :
- Démonter les idées reçues sur le bac
- Réformes du post-bac, du bac et du lycée : conséquences sur le métier enseignant
- Le lycée en séries, contre l’orientation précoce et les parcours d’initiés
- Le lycée modulaire : l’exemple de la Grande-Bretagne
- Le choc toxique ou l’esprit des actuelles réformes éducatives
- La contribution du SNES-FSU aux discussions sur le lycée et le baccalauréat, supplément voie technologique
- janvier 2018 : la guerre éclair, note d’analyse

Chronique des réformes : rapports, audiences, débats, projets de textes
- Le lycée Blanquer au Conseil supérieur de l’éducation du 12 avril
- Projets de textes sur la réforme du lycée : toujours moins !
- Analyses de la réforme du bac et tracts
- Projets de décrets et arrêtés de la réforme du bac
- Analyse des projets de réforme lycée - bac
- Réformes du lycée et du bac : lettre du SNES-FSU au Ministre Blanquer
- Rapport Mathiot, ses conséquences sur le bac et les disciplines
- Compte-rendu de l’audience avec le ministre J-M. Blanquer
- Compte-rendu de l’audience avec la mission Mathiot

Campagnes d’information et d’action, pétitions, enquêtes... Automne 2017-Hiver 2018
- Pendant le baccalauréat, la mobilisation continue
- Lettre aux parents : pourquoi nous rejetons les projets de réforme du lycée et du baccalauréat
- Actualités de l’interfédérale de l’éducation
- Pétition "le bac a du sens" : plus de 4 épreuves et non au contrôle continu.
- Campagne "entrée dans le supérieur" : outils et informations (motion de CA, lettre aux parents, lettre à votre parlementaire...)
- L’enquête bac, les résultats !


Documents joints

PDF - 90.8 ko
PDF - 420.4 ko
PDF - 127.3 ko
OpenDocument Spreadsheet - 11.6 ko
Excel - 17.8 ko
PDF - 101 ko
PDF - 73.7 ko
PDF - 74.2 ko
PDF - 93.3 ko
Word - 35.5 ko
PDF - 157.6 ko
PDF - 128 ko
Word - 17.7 ko
PDF - 70.6 ko
Word - 9.5 ko
PDF - 355.2 ko
OpenDocument Text - 12.8 ko
OpenDocument Text - 17.7 ko
OpenDocument Text - 21.4 ko
PDF - 396.9 ko

Navigation

Agenda

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

14 novembre 2012 - Changement de disciplines des enseignants de STI

CHANGEMENT DE DISCIPLINE DES ENSEIGNANTS DE STI